Pour financer ses travaux, existe-t-il d’autres solutions que le crédit travaux ?

Lorsque les travaux sont trop coûteux, ils justifient le recours à un prêt travaux immobiliers. L’emprunteur peut bénéficier, sous conditions de ressources, d’aides ou d’apports de financement comme le prêt à taux zéro ou le crédit d’impôt, qui se déclenchent sous certaines conditions (consultez nos guides à ce sujet). Il lui est également possible :

De souscrire au prêt à l’amélioration de l’habitat de votre caisse d’allocations familiales (CAF) : limité à 1 067,14 euros remboursables en 36 mensualités maximum, il affiche un taux d’intérêt de 1 %. Il vous faut toutefois bénéficier d’une prestation familiale et entreprendre des travaux de réparation, d’amélioration, d’assainissement ou d’isolation thermique dans votre résidence principale pour pouvoir y prétendre.
De financer tout ou partie des travaux au sein de votre bien immobilier à l’aide de votre plan épargne logement (PEL) : la phase d’épargne doit être égale à 4 ans minimum et le bien immobilier concerné doit être utilisé en tant que résidence principale.
Pour financer directement les travaux de vos rêves dans votre logement, le prêt travaux est une solution. Avant d’entamer une demande de crédit travaux, calculez bien votre capacité d'emprunt, ou plus simplement, faites votre simulation en haut de cette page !

 

Les points clés à retenir sur le crédit travaux :

- C’est un prêt à la consommation dit affecté, destiné au financement d’un service précis.

- Il concerne tous types de travaux immobiliers comme par exemple la déco, la rénovation ou encore de déco extérieure d’une maison, d’un appartement ou autre bien immobilier.

- De nombreuses aides peuvent être accordées en vue d'en réduire le coût.

 

Contactez nous pour obtenir votre crédit:

E-mail: jeanphilippe.ferran@gmail.com
Adresse : 32 Rue de Saint-Pétersbourg, 75008 Paris, France.
Telephone - France: +33 7 68 60 08 69 (Appel-Whatsapp)

credit-immo